Radiateur à inertie sèche ou fluide – Comment faire le bon choix ?

Radiateur à inertie sèche ou fluide - Comment faire le bon choix ?
Vous souhaitez un devis ? contactez-nous !

Pour commencer, vous savez que si vous vous chauffez à l’électricité, cela représente une part importante de votre facture énergétique. C’est d’autant plus vrai si vous utilisez de vieux radiateurs électriques comme par exemple les convecteurs ou panneaux rayonnants. Ainsi, vous avez peut-être déjà pensé à changer vos vieux radiateurs électriques par des radiateurs à inertie. Vous avez raison ! En effet, c’est le chauffage électrique le plus performant aujourd’hui. Découvrons aujourd’hui comment choisir entre radiateur à inertie sèche ou fluide ?

Qu'est-ce qu'un radiateur à inertie ?

Radiateurs électriques Thermor Equateur 4 Nantes

Tout d’abord, il faut savoir que la radiateur électrique à souvent été qualifié d’énergivore, d’inconfortable et peu efficace. Cependant, aujourd’hui, les technologies ont évoluées offrant des performances thermiques intéressantes. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on parle de radiateur électrique à inertie.

Également appelés “radiateurs à chaleur douce“, ils fonctionnent sur les principes d’accumulation et d’inertie. C’est pourquoi on y retrouve un corps de chauffe liquide ou solide à l’intérieur. Finalement, c’est grâce à une résistance que le corps de chauffe emmagasine la chaleur. Ensuite, la chaleur est restituée progressivement et par rayonnement, même lorsque le radiateur est éteint. C’est pourquoi l’un des avantages du radiateur à inertie est qu’il réduit les variations de température au cours de la journée. De plus, grâce à son rayonnement, il ne chauffe pas l’air mais les objets, les murs… Ainsi, il est plus confortable et il n’assèche pas l’air ambiant.

Les différents types de radiateurs à inertie

Il faut savoir que les radiateurs à inertie sèche se différencient par la nature de leur corps de chauffe. Pour être plus précis, c’est un corps de chauffe solide. Par exemple, il peut être en métal (fonte ou aluminium) ou encore en matériaux réfractaire tel que la stéatite, la pierre de lave ou la céramique. Cependant, les roches ont la réputation d’être un peu plus efficace que les métaux.

Ensuite, il existe le radiateur à inertie fluide, également appelé radiateur à bain d’huile. Dans ce cas, le corps de chauffe est composé d’un liquide caloporteur. En règle générale, il s’agit de l’eau ou l’eau glycol ainsi que d’une huile minérale ou végétale. Ainsi, dans ce liquide est plongée une résistance électrique qui vient chauffer le fluide caloporteur. Donc on peut comparer ce type de radiateur à un chauffage central puisqu’il provoque le même ressenti.

Radiateur à inertie sèche ou fluide : que choisir ?

Tout d’abord, les radiateurs à inertie sèche et fluide ont beaucoup d’avantages en commun. En effet ils sont nettement plus performant que les convecteurs et radiateurs radiants et offrent une chaleur douce et homogène. De plus, ils n’assèchent pas l’air ambiant, ne créent pas de courant d’air, ne déplacent pas de poussières… En règle générale ils sont programmables et pilotables à distance. Ainsi vous réalisez des économies d’énergie sur la facture de chauffage.

Cependant, le radiateur à inertie sèche et fluide présentent quelques différences. Pour commencer, le radiateur à inertie sèche a une meilleure inertie, puisqu’il emmagasine plus de calories. De plus, ils sont également plus résistants et ont une meilleure durée de vie que les radiateurs à inertie fluide. Cela s’explique notamment par la possibilité d’apparition de fuite. En revanche, les radiateurs à inertie sèche sont généralement plus lourd du fait d’un corps de chauffe dense. Les radiateurs à inertie fluide ont quant à eux l’avantage de monter en température plus rapidement.

Pour conclure, ont préférera un chauffage à inertie sèche pour chauffer un salon ou une grande pièce de vie. Cependant, pour des pièces peu utilisées, par exemple une chambre, une buanderie… un chauffage à inertie fluide conviendra parfaitement.

L'essentiel à retenir

Commencer dès maintenant à diminuer ma consommation de radiateurs électriques dans mon logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut